Comment faire du mortier étanche ?

Lundi 29 novembre 2021
mortiers d'étanchéité pour béton

L’imperméabilisation du béton s'obtient par application d’une couche d’enduit étanche en surface ou par le traitement du béton dans la masse avant sa mise en œuvre. Le mortier étanche trouve ainsi ses applications dès qu’il est question de renforcer l'étanchéité du béton traditionnel.

Qu'est-ce que du mortier étanche ?

Les mortiers étanches, ou mortiers d'étanchéité, sont des enduits hydrofuges, réalisés à partir de liants hydrauliques et d’adjuvants, utilisés pour l’imperméabilisation des maçonneries et des bétons enterrés ou immergés.

La prise et le durcissement progressif du béton s'accompagnent de l'évaporation par séchage naturel de l’eau excédentaire. Un processus qui laisse des espaces vides, responsables de la porosité du matériau. Son niveau de perméabilité évolue selon les conditions de fabrication. Le spectre s’étend des plus perméables, comme les bétons drainants, aux plus imperméables : les bétons hydrofuges.

Etanchéité des ouvrages en béton : les points de vigilance

Plusieurs pathologies peuvent être observées sur les ouvrages en béton. En l'absence de traitement adapté, les défauts d'étanchéité tendent à s'aggraver jusqu'à menacer la solidité de la construction.

Sous-sols en béton

Les sous-sols, les caves ou encore les fosses d'ascenseur peuvent être affectés par une humidité excessive ou des défauts d'étanchéité entraînant des infiltrations d’eau. Parmi les points de vigilance figurent le niveau d'imperméabilité de la surface extérieure et la formation ou la présence de défauts localisés comme les fissures ou les reprises de bétonnage. La corrosion des métaux est également une source de dégradation des surfaces en béton pouvant constituer le siège de futures infiltrations. Parfois, le niveau de résistance des parois n’est tout simplement pas apte à répondre à des venues d’eaux temporaires en provenance du sous-sol. Lorsque l'extérieur de la paroi n’est pas accessible, le traitement s’effectue sur les surfaces intérieures.

Bassins, réservoirs et piscines en béton

L'étanchéité des bassins et des piscines est mise à mal en plusieurs points singuliers : au niveau de la vidange, des arrivées d’eau ou encore des hublots. D’autres liaisons sont également sujettes aux fuites. Il s’agit notamment des reprises de bétonnage et des liaisons entre les murs et le radier ou encore des joints réalisés au niveau des angles.

Dallages exposés aux remontées par capillarité

L’eau présente dans les sols tend à remonter naturellement au travers des fondations perméables jusqu'à ce qu’elle puisse s'évaporer vers le haut du bâti. Si certains bâtiments, et notamment les constructions plus anciennes, présentent une dynamique hydrique parfaitement adaptée à la gestion des remontées capillaires, la plupart des constructions en béton ne sont pas aussi bien armées pour faire face à ce phénomène. Les conséquences, à terme, sont l'accumulation de la vapeur d’eau en excès avec toutes les complications que cela implique pour la durabilité du bâtiment.

Les dallages doivent répondre à différentes contraintes liées à leur environnement, mais aussi à leurs usages. Par exemple, les dallages et les pavages soumis au passage de charges lourdes requièrent un mortier de jointoiement adapté.

Applications du mortier étanche

Les mortiers et les bétons traités par hydrofugation trouvent leur application sur tous les ouvrages qui appellent une protection renforcée contre les infiltrations d’eau ou un niveau d’étanchéité adapté aux contraintes du terrain.

Blocage instantané et durable des infiltrations d’eau

Le mortier étanche s’emploie ainsi en colmatage immédiat des fissures et points singuliers sources d’infiltrations d’eau dans les bâtiments exposés. L'obturation instantanée et durable s'applique à tous les défauts d'étanchéité qui affectent le béton et la maçonnerie.

Traiter les venues d’eau permanentes en sous-sol

Le mortier étanche s'utilise également au niveau des jonctions stratégiques entre les murs et les sols. L’enduit d’imperméabilisation peut également être appliqué sur les parois verticales.

Etanchéité des ouvrages sous pression

Lorsque le traitement s'applique à un bassin ou une piscine, le mortier d'imperméabilisation est mis à rude épreuve. Il doit en effet résister à la pression exercée par l’eau et aux contre-pressions du terrain. Le mortier étanche doit par ailleurs être sélectionné en tenant compte de sa compatibilité avec le revêtement en place dans la piscine ou le bassin.

Mise en œuvre : comment faire du mortier étanche ?

Deux possibilités de traitement sont envisageables : en surface ou dans la masse.

Le mortier d’imperméabilisation est gâché mécaniquement jusqu'à obtenir une pâte souple et homogène qui pourra être répartie sur la surface à traiter. Le traitement hydrofuge de surface se fait par l'application d’une ou plusieurs couches d’enduit. La phase de préparation du support à traiter est alors essentielle à l’efficacité de l’imperméabilisation de surface. Le support doit être nettoyé, débarrassé des poussières et débris. Les éventuels failles et défauts à colmater doivent être agrandis avant d'être obturés à l’aide d’un enduit adapté.

L’imperméabilisation peut également se faire dans la masse. Les hydrofuges de masse liquide ajoutés à l’eau de gâchage assurent une parfaite homogénéité des bétons et mortiers étanches. La réaction produite obstrue les capillaires afin de réduire la perméabilité du matériau. Le béton ainsi traité dans la masse sert à la mise en œuvre d’arases étanches et de toutes autres parties fortement exposées aux remontées capillaires et aux infiltrations d’eau.

Logo Romex France - Accueil
 - 
Site conçu par GDA agence communication batiment