Comment faire la pose et le jointage de pavés ?

Mardi 2 février 2021
Comment faire la pose de pavés et les joints de pavé ?

Le pavage d’une allée ou d’une terrasse nécessite des travaux et des méthodes spécifiques en fonction du type de dalle. En effet, vous pouvez poser des pavés sur deux « sols » différents grâce à l’utilisation de plusieurs éléments.

 Une fois le pavage réalisé, une étape tout aussi importante vient littéralement sceller la pose : le jointage. Nous le verrons par la suite dans cet article, mais cette étape cruciale dans des travaux de pavage joue un certain rôle dans la pérennité de la structure.

Romex vous propose aujourd’hui un guide pour la pose de pavés et la réalisation du jointage à l’aide de mortier de jointement pour pavés.

 

Le type de pavé extérieur

Avant de procéder à la pose et aux finitions avec le jointage des pavés, il est nécessaire de choisir le type de pavé. Cette étape est importante, car elle conditionne le type de pose qui va être réalisée. De la même manière, la pose va également dépendre du type d’usage (piéton, carrossable, terrasse…).

Cette étape est donc importante pour les travaux, il est primordial de choisir le pavé adapté à votre besoin avant que ce dernier soit résistant pour l’usage que vous allez en faire. On ne va pas prendre le même pavé s’il s’agit d’une rue ou d’une terrasse.

Les pavés en

 

Les types de pose de pavés

Il existe 3 différentes techniques de pose de pavés en extérieur.

La pose sur lit de sable

Comme son nom l’indique, l’ensemble des pavés est posé sur un lit de sable. C’est une technique de pose répandue pour les pavés dotés d’une résistance pour piétons. Néanmoins (selon l’épaississeur des pavés), ce type de pose peut également être utilisé pour un chemin carrossable.

La pose de pavés sur lit de sable nécessite une certaine préparation du terrain. En effet, vous devez décaisser le terrain proportionnellement à la nature du sous-sol. Il est indispensable de prévoir une pente de 2cm pour l’écoulement des eaux usées (du milieu vers les côtés ou de l’habitation vers l’extérieur).

Sur cette pente doivent venir s’ajouter des gravats pour stabiliser le sous-sol ainsi qu’une couche de géotextile. Une fois cette stabilisation réalisée et les chevrons posés, vous n’avez plus qu’à verser le sable. La hauteur de ce dernier dépend du type de pavé choisi.

La pose se réaliser de manière simple en enfonçant les pavés dans le sable en commençant par un angle. Vous devez respecter un espacement d’1cm à 1,5cm entre chaque pavé pour l’étape de jointage. Une fois le pavage réalisé, veuillez respecter une période de 24h d’attente avant de faire les joints.

 

La pose scellée sur chape

Cette pose consiste à poser les pavés sur un support béton à l’aide d’un mortier (mélange de sable, ciment et eau) doté d’une épaisseur d’environ 5 cm. La chape sur laquelle est posé le tout doit être drainante afin d’empêcher la déformation du pavage dans le temps.

Ce type de pose est adaptée pour des usages piétons, carrossables ou terrasses, peu importe l’épaisseur des pavés.

Pour effectuer une pose scellée sur support béton, la chape doit être parfaitement nettoyée. Vous devez réaliser un coffrage et « couler » le mortier. Réalisez ensuite la pose des pavés sur ce mortier tout en gardant un intervalle d’1cm entre les dalles. Attendre 24h avant de procéder à la réalisation des joints.

La pose collée de dallage

Ce type de pose consiste à réaliser un pavage à l’aide d’un mortier-colle. À la différence du mortier traditionnel, le mortier-colle n’a pas besoin d’autant d’épaisseur pour sceller les pavés sur le lit de pose.

La pose collée doit être appliquée sur un support propre et dépoussiéré afin de faciliter le collage. Cette dernière est conseillée pour les pavages à usage piéton avec peu de sollicitation.

Le collage de pavés se réalise dans les mêmes conditions que la pose scellée sur chape. Cependant ce dernier ne doit pas être effectué avec des conditions extrêmes (- de 5°C ou + de 30°C).

 

Le jointage des pavés

Comme pour les techniques de pose, il existe différents types de joints qui ne sont pas utilisés pour tout type de dallage. En effet, il doit exister une certaine cohérence entre le lit de poser et le joint à utiliser.

De cette manière, pour une pose sur lit de sable, nous allons privilégier des joints souples et pour des poses par scellement ou par colle, nous vous conseillons l’utilisation de mortier de joint ou de joint époxy. Chez Romex, nous commercialisons des joints en sable ainsi que des mortiers de jointement pour tout type de dallage.

La réalisation des joints se fait soit par coulis soit en versant le joint directement entre les pavés. Dans tous les cas, les pavés doivent être bien nettoyés avant de procéder au jointoiement du pavage.

 

La jointure par coulis

Cette méthode consiste à renverser sur les pavés un coulis de joint qui doit ensuite être raclé afin que ce dernier remplisse l’espacement entre les pavés. Une fois séché, vous devez brosser le dessus des pavés et le nettoyer par jet d’eau.

 

La jointure au sable ou sable polymère 

Ici, le jointoiement se fait de manière plus classique. En effet, le sable de jointement doit être versé par le biais d’une truelle ou d’un autre outil. Une fois la pâte étalée entre toutes les dalles, raclez l’ensemble avec une raclette en élastomère.

Afin d’obtenir un rendu propre et lisse, il est nécessaire de nettoyer l’ensemble des joints avec une éponge humide.

Logo Romex France - Accueil
 - 
Site conçu par GDA agence communication batiment